Exposition Alice Ferrières - 4 au 18 septembre 2010

Alice Ferrières, correspondance et archives
1941-1944

Du 4 au 18 septembre 2010
Place de l'Hôtel de ville, Murat


Alice Ferrières est née en 1909 à Paris dans une famille protestante. Elle grandit à Ganges, dans l'Hérault, au bord des Cévennes, terre qui a connue de sanglantes persécutions religieuses.
Licenciée en mathématiques, elle obtient un poste de professeur à l'EPS (établissement primaire supérieur) de Murat en 1938. Elle en repartira en 1946.
En 1941, scandalisée par les nouvelles lois anti-juives, elle prend contact avec des organisations juives pour les assurer de son soutien, et commence une correspondance avec quelques familles. Puis, avec l'aide de ses collègues Marie Sagnier et Marte Cambou, et le soutien d'une partie de la population murataise, elle aide des familles juives, envoyant des colis alimentaires chez des particuliers ou dans des camps de concentration français, accueillant et plaçant des réfugiés, entretenant l'espoir auprès des plus malheureux.
Toute cette œuvre, motivée par le souci de combattre l'injustice, valut à Alice Ferrières la reconnaissance du peuple israélien. Elle est la première française à recevoir le titre de "Juste parmi les nations*", et a son nom gravé sur le Mur des Justes (Allée des Justes, Paris 4arr)
Elle est décédée en 1988.
*Le titre de « Juste parmi les nations » est décerné au nom de l’Etat d’Israël par le Mémorial de Yad Vashem à Jérusalem aux personnes non juives ayant aidés le peuple juif pendant la Seconde guerre mondiale.


La municipalité de Murat, en partenariat avec le Mémorial de la Shoah a choisi de présenter un échantillon des archives d'Alice Ferrières.
Alice conservait les lettres qu'elle recevait, et les brouillons de celles qu'elle envoyait. Elle tenait son journal, prenait des notes, archivait les reçus des pensions…
Tous ces documents, potentiellement très dangereux s'ils tombaient entre des mains mal intentionnées, étaient cachés par sa collègue Marthe Cambou (celle-ci en a fait don au Mémorial de la Shoah à Paris en 2001).
Ils constituent un fonds exceptionnel pour comprendre cette période trouble et nous font entrer dans le quotidien d'une femme qui a choisi de résister à l'idéologie fasciste.
L'exposition, gratuite, est visible du 4 au 18 septembre sur la place de l'Hôtel de ville.

Conjointement à cette exposition, la communauté de communes du Pays de Murat propose une exposition, "Les Justes", à la Maison du tourisme et du parc des volcans, du 4 au 18 septembre : témoignages écrits et iconographiques sur ces personnes impliquées dans des actions de sauvetage en réaction aux persécutions de familles juives en France durant la Seconde Guerre Mondiale (entrée gratuite).

Pour compléter ces expositions, le film "L'armée des ombres", de Jean-Pierre Melville, 1969, sera projeté au cinéma samedi 18 septembre à 20h30.
Ce film, adapté du roman de Joseph Kessel, retrace les activités et la vie extrêmement difficile d'un réseau de résistants sous l'occupation allemande.
Avec Lino Ventura, Simone Signoret, Paul Meurisse, Jean-pierre Cassel, Serge Reggiani, … (tarif en vigueur du cinéma)

 

des abeilles et des hommes Murat
Mercredi 25 juillet
22h00
dans le jardin de la médiathèque
Ciné-Plein air

Gratuit

Contacts et accès

Mairie de Murat
Place de l'Hôtel de Ville - 15300 MURAT

Tél.: 04.71.20.03.80
Fax: 04.71.20.20.63

   

ville fleurie1 Logo charte 3feuilles
0 Phyto cité de caractère  
ville jumelee